Extrait d’interview du Dr. Campbell au sujet du dommage métabolique et des quantités recommandées dans le Raw Till 4

Traduction Nico starchivore

 

Par Jessica (sugarsleepsunshine)

 

Pour voir la vidéo en VO cliquez ici.

 

Jessica : Quelle est votre position au sujet du dommage métabolique, pensez-vous que c’est quelque chose qui concerne les gens ayant eu des troubles alimentaires ou qui ont suivi un régime extrême, des programmes d’exercices extrêmes, pensez-vous qu'ils pourraient avoir endommagé leur métabolisme ou pensez-vous que ça n’existe pas ? Il y a beaucoup de controverse au sujet du dommage métabolique, que ça existe ou non.

 

Colin Campbell : Oui, je ne sais pas et c’est un terme très général dont les gens parlent souvent. Le métabolisme est un système très complexe et il y a des façons presque infinies dans lesquelles quelque chose pourrait mal se passer en théorie, mais rien au sujet d’une alimentation à base de végétaux entiers n’est vraiment un problème. Par ailleurs, je ne sais pas ce que les gens veulent dire quand ils disent qu'ils ont des difficultés métaboliques. C’est un terme populaire, mais ce n’est pas un très bon terme scientifique.

 

Jessica : Je suppose que peut-être une meilleure façon de formuler ça est que j'entends certaines personnes dire que leur corps se met en mode de famine, qu’ils accumulent ces calories après qu'ils aient été affamés et qu’ils les stockent sous forme de graisse parce que leur corps pense qu’il est en famine et c’est pourquoi ils ont pris beaucoup de poids après avoir eu des troubles alimentaires ou des régimes bas en calories ou bas en glucides, ou pensez-vous juste que c’est la façon dont le corps métabolise les différents types d'aliments que vous mangez une fois que vous mangez plus ?

 

Colin Campbell : Non, en fait ces affirmations sont vraiment très superficielles, tout à fait imaginaires, elles sont considérées et discutées par des gens qui ont très peu ou pas de formation dans ce domaine, c’est juste une idée populaire ou un mythe. Je dois en savoir plus au sujet de ce dont ils parlent exactement, vous avez évoqué quelque chose, mais tout cela est de la spéculation.

 

Jessica : Avez-vous entendu parler de Freelee et Durianrider ? Ils sont très populaires dans le mouvement végan high carb, vous n’avez probablement pas entendu parler d'eux…Ils sont très populaires sur YouTube et Instagram, mais sinon je peux juste expliquer.

 

Colin Campbell : Expliquez.

 

Jessica : Ok, ils parlent beaucoup de gens qui ont eu des troubles alimentaires ou qui ont suivi des régimes bas en calories comme des régimes à la mode, et qu’ils ont un dommage métabolique ou qu’ils ont mis leur corps en mode de famine et que quand ils commencent à manger une alimentation haute en glucides à base de végétaux entiers, ils prennent tout ce poids parce qu'ils ont endommagé leur métabolisme et que maintenant leur corps stocke tout simplement toute cette graisse pour compenser le fait de ne pas avoir assez mangé avant.

 

Colin Campbell : Je pense que c’est du pipeau !!! Je ne pense vraiment pas qu'il y ait de fondement pour cette affirmation parce que ce que nous avons fait - et quand je dis nous, je parle de mes deux fils, en fait, un qui est le réalisateur du film et l'autre qui est médecin, celui qui a co-écrit un livre avec moi ainsi que d'autres collègues, ce que nous voyons est vraiment remarquable, je ne m’attendais vraiment pas à voir ce que nous voyons et c’est que les gens qui suivent un régime Atkins ou ces autres types de régimes insensés, quand ils suivent une alimentation basée sur des végétaux entiers, leurs problèmes se résolvent si vite et si bien. Ils perdent du poids, ils ne prennent pas de poids, ils ne prennent pas soudainement du poids parce qu’ils ont eu une mauvaise alimentation auparavant et une alimentation haute en glucides signifie haute en glucides naturels, je ne parle pas de glucides raffinés, je veux parler des glucides qui sont évidemment présents dans les aliments à base de végétaux entiers. Je ne crois pas en ce que vous venez de dire ni des autres choses dont vous parlez.

Vous savez vos questions semblent tourner autour du même sujet, peut-être certains de ces problèmes qui sont importants pour les gens comme la boulimie, le syndrome des intestins irritables, ce sont les plus difficiles, certains d'entre eux sont les conditions les plus difficiles. Et ils sont réels, je comprends ça. Je pense que le mot que je suggérerais à tout le monde est « persistance », vous savez, juste essayer ça et continuer, ça prend du  temps pour certaines personnes, pour leurs préférences gustatives de vraiment changer et une fois qu'ils arrivent à ce point, alors ils aiment vraiment ça. Ce n’est pas un problème psychologique.

 

Jessica : Je suppose qu’une question qui revient tout le temps à ce sujet est : que pensez-vous d’une alimentation intuitive comparé à une alimentation pour atteindre un certain nombre de calories ?

 

Colin Campbell : Oubliez la question de calories. Quand vous mangez une alimentation complète, les calories ne sont pas le sujet, sauf dans des conditions extrêmes évidemment. Quand on se gave vraiment avec le bon type d’alimentation, qu’on continue à faire ça chaque jour, qu’on ne fait pas d'exercice oui, il pourrait éventuellement y avoir un problème de poids , mais fondamentalement, quand on mange une alimentation à base de végétaux entiers, de fruits, de légumes, de céréales, de légumineuses, le poids descend chez pratiquement tout le monde et on ne doit pas compter les calories, le corps régule les pourcentages de calories à digérer et à utiliser et c’est une autre façon de penser, la question des calories est de l'histoire ancienne.

 

Jessica : Pensez-vous qu’on devrait atteindre un certain minimum chaque jour pour être sûr qu’on mange assez ou pensez-vous qu’on devrait juste manger jusqu’à satiété ? 

 

Colin Campbell : Non, juste manger jusqu'à satiété. En Asie et dans les pays où ils ont tendance à être plus basés sur les végétaux que nous en occident, vous savez, dans ces situations il y a une sorte de vision populaire parmi les gens communs, qu'ils doivent manger jusqu'à ce qu'ils soient repus à 80 %, c’est intéressant mais le fait est que quand les gens consomment une alimentation à base de végétaux entiers ils arrivent à satiété plus vite, en d'autres termes, leur faim s’atténue, ils n’ont pas forcément faim et le corps fait le plein avec une densité plus basse, une nourriture moins dense en calories, et ils le font juste naturellement. Ils ne se sentent pas pleins à craquer quand ils ont fini de manger.

 

Jessica : Avez-vous entendu parler du Raw Till 4 ? Ca signifie simplement manger deux repas crus par jour comme des fruits et le dernier repas est à base de féculents, ils recommandent de manger 3000 calories et de se bourrer de nourriture, et si on ne mange pas 3000 calories c’est qu’on ne le fait pas correctement, beaucoup de gens se plaignent de prendre du poids et je pense personnellement que c’est parce que les gens mangent plus qu’à satiété, et que ce n’est pas vraiment en rapport avec les calories, c’est que les gens n’écoutent pas leur corps, est-ce que vous êtes d’accord ?

 

Colin Campbell : Oui effectivement sur ce point en général je le suis. La chose à propos de toute cette idée qui est vraiment assez remarquable...Je suis dans ce champ de recherche depuis 59 ans pour être honnête, très très longtemps, et je sais sur quels points de vue typiques les professionnels travaillent pendant cette période, et c’est un peu difficile de les amener à penser différemment à certains moments, mais ce que nous avons oublié dans ce domaine de la science nutritionnelle est toute la question concernant l’extraordinaire capacité de notre corps à faire ce qui est le meilleur pour nous, tout ce que nous avons à faire est de simplement manger une nourriture correcte en général, de ne pas être trop pris par tous les détails, juste manger ce genre de nourriture et le corps résout les choses, quelle quantité à digérer, quelle quantité à absorber, ou combien se fait de cette manière-ci, combien se fait de cette manière-là, je veux dire, c’est une complexité au-delà de la compréhension, nous ne connaîtrons jamais toutes ces relations mais nous en savons assez pour savoir quoi manger...Certains jours, on mange un peu moins, certains jours plus, on sait tous qu’on doit faire attention à ça, vraiment, juste manger ce genre de nourriture, l’apprécier, continuer avec ce genre de goût, c’est vraiment bon.

 

Jessica : Le message que vous laissez est que si on veut manger 3000 calories parce qu’on a faim, c’est différent de se gaver pour atteindre un certain nombre de calories parce qu’on se l’est fixé ?

 

Colin Campbell : Exactement, vous l’avez dit tout à fait correctement, vous mangez lorsque vous avez faim vous arrêtez quand vous n'avez plus faim, c’est la fin de l'histoire.

Écrire commentaire

Commentaires: 0