Six raisons de ne pas consommer de smoothies - Dr. Linda Carney

Traduction Nico Starchivore

 

La fibre est un nutriment essentiel. Contrairement au jus qui élimine complètement la fibre, broyer les aliments complets dans un blender conserve la fibre. Cependant, l'action des lames métalliques modifie la fibre, ce qui fait des smoothies une manière loin d'être idéale pour consommer nos fruits et légumes.

 

Voici six raisons qui montrent pourquoi les smoothies ne sont pas optimaux pour notre santé :

 

1. Lorsque la fibre est décomposée en petits morceaux dans un blender, la taille des particules est si petite que les nutriments sont facilement absorbés dans le flux sanguin, ce qui fait monter nos niveaux de sucre dans le sang rapidement. Jeff Novick explique que les fruits, les légumes féculents, ou les grains entiers mixés élèvent le sucre dans le sang plus que les légumes non féculents mixés comme les épinards ou le chou frisé. Cependant, la plupart des smoothies verts incorporent des fruits et d'autres édulcorants pour rendre les légumes verts agréables au goût, ce qui nous ramène au problème du taux de sucre sanguin élevé.

 

2. Faire monter en flêche les niveaux de sucre dans le sang (causés par l'arrivée précipitée des éléments nutritifs en raison de la petite taille de particules créées par le blender) pousse notre corps à libérer de l'insuline dans le sang. La montée de l'insuline a deux effets secondaires : nous avons faim plus tôt, et nous stockons des graisses comme tissus adipeux dans notre corps.

 

3. La glycémie élevée provoque la libération de facteur de croissance analogue à l'insuline de type 1 (Insulin-like growth factor 1, IGF-1) dans la circulation sanguine. L'hormone IGF-1 est un facteur de croissance qui accélère le vieillissement et favorise la croissance des tissus sans discrimination, y compris la croissance des tumeurs cancéreuses.

 

4. Les boissons riches en fructose - le sucre des fruits - élèvent les triglycérides augmentant ainsi notre risque de maladies associées au syndrome métabolique : obésité, hypercholestérolémie, maladies cardiaques, diabète et hypertension.

 

5. Si des aliments riches en calories tels que les noix, les graines, les avocats, les beurres de noix ou de noix de coco sont ajoutés au mélange, les smoothies deviennent une façon sournoise d'ajouter du gras à notre alimentation et à notre tour de taille.

 

6. Les calories liquides ne satisfont pas aussi bien que les aliments plus volumineux. Les aliments mixés n'activent pas les récepteurs d'étirement de l'estomac autant que les fruits et légumes solides le font. La fibre intacte naturelle d'une pomme combinée avec ses jus aqueux crée un volume qui active les récepteurs d'étirement de notre estomac. Sans ces récepteurs ressentant l'étirement causé par le volume de fibre intacte, nous pouvons nous suralimenter en buvant nos alimentsprenant ainsi beaucoup plus de calories que nous avons besoin. Si notre smoothie accompagne un repas, nous avons augmenté encore plus notre apport

calorique. Notre pèse-personne montrera probablement une augmentation

similaire.

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Airelle (mardi, 20 mars 2018 23:20)

    Sur quelles données scientifiques sont appuyées vos affirmations?