Les quantités d'eau - Jeff Novick

Traduction Nico Starchivore

 

Au fil des ans, il y a eu de nombreuses tentatives pour établir des recommandations et des lignes directrices pour la quantité d'eau que l'être humain devrait consommer. Cependant, aucune d'entre elles n'est exacte. Il y a tellement de variables qui entrent en jeu, et sont différents pour chaque personne, qu'aucune ligne directrice simple ne pourrait jamais fonctionner. 

 

Pendant de nombreuses années, on nous a dit que la soif n'était pas un bon indicateur de l'état d'hydratation, surtout chez les athlètes, et on nous a tous dit de boire beaucoup de liquides et donné toutes sortes de formules à suivre. Il se trouve que non seulement la soif peut être un indicateur adéquat, mais certaines des formules ont donné comme résultat un excès d'hydratation, qui a causé son propre lot de problèmes. Beaucoup d'athlètes qui suivaient les conseils de ces formules, ont développé de l'hyponatrémie en relation avec l'exercice, une condition dans laquelle la concentration de sodium de l'organisme est trop diluée et plusieurs athlètes sont morts de cette situation. 

 

En fait, dans un article qui a été publié dans le "Clinical Journal of Sport Médecine", Juillet 2006, les auteurs ont conclu "la meilleure approche pour remplacer les liquides est en rapport avec la soif." 

 

Ils ont également dit qu'il n'y a pas de conseils à donner aux gens à propos de quelle quantité de liquides est nécessaire. Au lieu de cela, ils ont dit, les gens devraient être encouragés "à explorer, comprendre et être souple à l'égard de leurs propres besoins." 

 

"Les athlètes doivent apprendre à faire confiance à la sensation de soif, plutôt que de se conformer aux directives rigides qui ne permettent pas la flexibilité qui est nécessaire dans une situation dynamique." Ils recommandent que les gens boivent quand ils sentent la soif, comme le meilleur moyen de se protéger contre la consommation de trop ou trop peu de liquides. 

 

Je suis d'accord. 

 

Si vous consommez le régime alimentaire américain typique, qui est riche en aliments raffinés manufacturés, la teneur en humidité moyenne de ces aliments peut être aussi basse que 3%. En outre, le régime américain typique est très élevé en sel, ce qui permettra également d'augmenter votre soif. Toutefois, si vous mangez un régime basé sur des féculents entiers non raffinés, qui ont environ 70% d'humidité, et que vous y ajoutez beaucoup de fruits et légumes frais, qui ont environ 90% d'humidité, alors vous recevez beaucoup d'eau à partir de l'une des meilleures sources possibles, votre nourriture. 

 

Je dis toujours aux gens de suivre les directives alimentaires saines comme recommandé ici, y compris beaucoup de fruits frais, légumes, féculents, des grains et des légumineuses entiers, et puis, laissez la soif être votre guide. 

 

Si vous avez soif, buvez. 

 

Jeff Novick cite aussi l'étude d'Heinz Valtin :

 

"Buvez au moins huit verres d'eau par jour" est devenu une sagesse reconnue.

 

Heinz Valtin, un spécialiste des reins et auteur de deux manuels largement utilisés au sujet du rein et de l'équilibre d'eau, observe que nous voyons cette incitation partout : des rédacteurs d'articles sur la santé, des nutritionnistes, même des médecins. Valtin doute sa validité. En effet, il trouve difficile de croire que l'évolution nous a laissé avec un déficit chronique d'eau qui a besoin d'être compensé en forçant un apport haut en liquide. Il ne trouva pas d'études scientifiques qui appuient les 8 verres par jour. Au contraire les études de consommation de liquide sur des adultes en bonne santé des deux sexes, publiées sous forme de documents revus par des pairs, suggèrent fortement que de telles quantités ne sont pas nécessaires. Il souligne également la quantité d'expériences publiées qui témoignent de la capacité du corps humain à maintenir son équilibre en eau.

 

Malgré le manque de preuves convaincantes en sa faveur, quel mal y'a t-il à avoir une consommation élevée en eau? Le fait est que, potentiellement, on peut avoir des lésions même avec de l'eau, explique Valtin. Même de modestes augmentations d'apport en liquide peut causer une "intoxication à l'eau" si les reins sont incapables d'excréter assez d'eau (urine). Ces cas ne sont pas rares, et ils ont conduit à la confusion mentale et même la mort chez des athlètes, chez des adolescents après l'ingestion d'ecstasy, et chez des patients ordinaires.

 

Et il énumère d'autres inconvénients d'une consommation d'eau élevée :  

 

-L'exposition possible de polluants, en particulier si elle est maintenue pendant de nombreuses années; 

 

-Une miction fréquente, qui peut être à la fois gênante et embarrassante; 

 

-Des dépenses, pour ceux qui satisfont aux exigences des 8 verres par jour avec de l'eau en bouteille;  

 

-Des sentiments de culpabilité à ne pas atteindre 8 verres par jour.

 

Valtin discrédite d'autres affirmations par des preuves scientifiques :

 

-La soif vient trop tard. Il est souvent affirmé que le temps que les gens aient soif, ils sont déjà déshydratés. Au contraire, la soif commence lorsque la concentration de sang (un indicateur précis de notre état d'hydratation) a augmenté de moins de 2%, alors que la plupart des experts définiraient comme début de déshydratation lorsque cette concentration a augmenté d'au moins 5%. 

 

-L'urine foncée signifie la déshydratation. Quand le volume urinaire et la couleur sont normaux, la concentration du sang est dans la gamme normale et loin des valeurs qui sont vues dans la déshydratation significative. Par conséquent, l'avertissement que l'urine foncée reflète la déshydratation est alarmiste et fausse dans la plupart des cas.

Écrire commentaire

Commentaires: 0