Le soja - Extraits de newsletter du Dr. McDougall

Traduction Nico Starchivore

 

Nous vous recommandons d'utiliser des aliments de soja traditionnels, comme le lait de soja et le tofu, seulement comme une petite partie de votre alimentation, au plus 5% de vos calories quotidiennes. Les aliments de soja synthétiques, comme les viandes, les fromages et les barres de soja, devraient rarement, voire jamais être consommées.

 

Des exemples d'utilisation raisonnable pourraient être :

 

-Du lait de soja pour humidifier les céréales, pas de grands verres comme boisson.

 

-Des morceaux de tofu dans un plat de riz à la poêle, pas de burger au soja en entrée.

 

-un dessert occasionnel à base de soja, pas des barres sucrées au soja tous les jours.

 

Le soja et ses sous-produits doivent être considérés comme des aliments riches – naturellement riches en graisses et en protéines. Dans leurs formes traditionnelles considérez-les comme des gourmandises - et vous devriez les consommer comme vous pouvez le faire avec d'autres gourmandises végétales - les noix, les graines, les avocats et les olives - en petites quantités lors d'occasions spéciales.

 

Les haricots de soja sont nutritionnellement entre un haricot et une noix. Ces éléments de soja sont des aliments végétaux riches (regardez le contenu de gras et de protéines sur l’image ci-dessous)

 

Junk food du végan : les protéines de soja isolées 

 

C'est un produit industriel hautement raffiné dont on enlève les fibres, les glucides, les lipides, les vitamines, minéraux, et des centaines d'autres composants utiles de la plante et on garde uniquement la protéine de soja presque pure à 100%.

 

Ces concentrés de protéines sont mélangés avec des extraits de protéines de blé, des huiles végétales, parfois de l'amidon, du sucre, du sel, des édulcorants artificiels - puis la magie de la technologie moderne transforme ces mélanges en des produits qui ressemblent et ont le goût de vrai fromage, de hot-dogs, de saucisses, d'hamburgers, de viandes froides, de poulet et de dinde. La protéine de soja est utilisée pour remplacer la protéine de lait dans les barres de chocolat, les yaourts, les glaces, les pains, les pâtisseries et les biscuits.

 

Vous pouvez identifier les protéines concentrées synthétisés sur la liste des ingrédients de vos aliments par ces mots : farine de soja dégraissée, farine de soja texturée, protéines végétales texturées, protéines de soja isolées, concentré de protéines de soja, concentré de soja, etc.

 

Ces protéines de soja isolées entraînent une grande perte de calcium, conduisant à de l'ostéoporose et des calculs rénaux, et produisent aussi des augmentations importantes dans les facteurs de croissance (IGF- 1) qui favorisent le cancer et le vieillissement.Les protéines de soja sont aussi mauvaises que les protéines de viande pour les os, et augmentent encore plus les risques de cancer que les protéines de lait.

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Starch_veteran (vendredi, 27 avril 2018 00:04)

    Salut Nico

    ya t'il une limite de légumineuse à une pas dépasser par jour car je suis un grand mangeur ou bien un bon ration légumineuse / féculents exemple (1/1) ou( 1/3)

  • #2

    Nico Starchivore (vendredi, 11 mai 2018 15:50)

    Les légumineuses (lentilles, pois, haricots) sont considérées comme des féculents et peuvent servir de base de féculents aux plats. Mais le Dr McDougall recommande par précaution de ne pas dépasser l'équivalent d'une cup de légumineuses par jour (environ 200 g crues) parce qu'elles sont très riches en protéines, et l'excès de protéines, même d'origine végétale, peut finir par fatiguer les reins et les os.