Pour l'amour des grains - Extrait de newsletter du Dr McDougall

Traduction Nico Starchivore

 

Les grains de céréales sont actuellement le composant nutritionnel le plus important de l'alimentation humaine et pendant des milliers d'années les grains ont été reconnus comme des denrées de base—aliments nécessaires—et vantés comme "indispensables à la vie". A l'époque des romains Cérès était la déesse de l'agriculture. Les dons offerts à Cérès lors des festivals ont été désignés comme Cerealia. Comme les offrandes les plus importantes offertes étaient le blé et l'orge, ces grains sont devenus connus naturellement comme Cerealia ou des céréales. La valeur des céréales se traduit par des dictons communs tels que : "La meilleure chose depuis le pain en tranches", proverbe anglais signifiant l'invention la plus parfaite, "du pain et des jeux du cirque" en référence à garder les gens heureux (expression latine utilisée dans la Rome antique), l'argent liquide, le "cash" est appelé du pain ou de la pâte en anglais, et "rompre le pain" parle de sens du partage.

 

Cela peut vous surprendre d'apprendre qu'après cette longue association des grains avec la bonté que cet aliment de base est maintenant attaqué. Je veux parler de :

 

1) Ne pas manger de riz et d'autres grains, car ils se transforment en sucre, qui va vous faire grossir. Même le plus petit morceau de grain va déclencher un besoin irrépressible à votre corps d'en manger plus et vous fera devenir obèse. Après tout, les grains sont utilisés pour engraisser le bétail, et ils feront la même chose sur vous.

 

2) Si vous ne laissez pas tremper vos grains avant la cuisson, ils vont "voler" les nutriments de votre corps—cela est dû à l'acide phytique et d'autres anti-nutriments dans les grains.

 

3) Des millions de gens sont intolérants aux protéines des grains, provoquant des problèmes depuis l'arthrite jusqu'au cancer, pour la plupart des gens, pas seulement ceux qui ont la maladie coeliaque.

 

4) Lesgrains accueillent des champignons toxiques qui peuvent provoquer le cancer.

 

5) les grains ont des substances comme de la drogue qui créent une dépendance. Si vous les mangez, vous allez devenir dépendant aux grains.

 

Séparer le bon grain de l'ivraie—la réalité de la fiction—commence en sachant que les grains de céréales fournissent une abondance de notre nutriment le plus important : l'amidon—de 70% à 83% des calories présentes dans les grains sont sous la forme de ce combustible propre qu'est l'hydrate de carbone.

 

Les imperfections apparentes des grains

 

Aucun aliment n'est parfait pour tout le monde : les haricots peuvent être un peu trop riches en protéines, en particulier pour les personnes qui ont de l'insuffisance rénale, les pommes de terre blanches sont classées dans la famille des solanacées qui peuvent contenir une toxine appelée solanine, les courges peuvent être trop faibles en calories pour les athlètes, le maïs peut causer des allergies alimentaires chez les personnes sensibles, et le blé contient du gluten qui provoque la maladie cœliaque chez quelques personnes. Récemment, plusieurs auteurs, et ce n'est pas une coïncidence, qui recommandent aussi des alimentations riches en viande, en poisson et/ou en produits laitiers, ont trompé le monde en déformant la vérité—en exagérant l'importance des imperfections et en minimisant les bienfaits des grains. Certaines de leurs revendications sont :

 

Les grains vous rendront gros—Pas tant que ça !

 

En réalité : l'obésité est inconnue parmi plus de 3 milliards de personnes qui vivent actuellement en consommant une alimentation à base de céréales et des milliards de plus qui l'ont fait dans le passé. Les grains sont faibles en calories, faibles en gras et riches en glucides qui satisfont l'appétit. Alors que la suralimentation avec des grains peut facilement engraisser des animaux, comme les vaches et les porcs; le corps humain ne convertit qu'à contrecœur les glucides, comme ceux qu'on trouve dans les céréales, en graisse corporelle.

 

Les grains vous privent de nutriments—Pas important

 

En réalité : les grains sont riches en minéraux; par conséquent, plus vous mangez de céréales plus vous consommez de minéraux. L'acide phytique, également abondante dans les grains, est considérée comme un anti-nutriments en raison de sa capacité à se lier à des minéraux, comme le zinc et le calcium, et d'empêcher leur absorption. Deux exemples de carence en zinc sont sont souvent cités à propos des personnes vivant dans de petites communautés rurales en Iran et en Australie (Aborigènes). De multiples facteurs nutritionnels, pas seulement l'acide phytique, ont été impliqués dans les deux exemples. Une consommation de grandes quantités de pain sans levain semblait être au centre du développement de la carence en zinc. Une fois que le pain est levé, alors l'activité de l'acide phytique est réduite, et le zinc devient facilement disponible. Le trempage, la germination, l'ébullition, la cuisson et la fermentation inactivent tous l'acide phytique et libérent les minéraux pour l'absorption. Dans des situations de vie réelle, pour les personnes en bonne santé, la consommation de céréales en quantités recommandées n'a eu aucun effet négatif sur l'absorption des minéraux. 

 

L'acide phytique a de nombreux effets bénéfiques pour la santé—il ne faut pas vouloir le retirer de votre alimentation. Il agit comme un puissant antioxydant et il a été démontré qu'il réduit la glycémie, l'insuline, le cholestérol et les triglycérides. L'acide phytique est lié à une réduction des maladies cardiaques, du diabète, de l'obésité et d'autres maladies chroniques chez les gens.

 

Les grains provoquent des maladies humaines—Certains le font

 

En réalité : certaines personnes (au plus 1% des gens) sont intolérants d'une protéine, appelée gluten, contenue dans certaines céréales. Des concentrations élevées de gluten sont trouvées dans le blé, l'orge et le seigle (mais pas dans le riz, le maïs, l'avoine, le sorgho et le millet). La condition, appelée maladie coeliaque, peut conduire à la malnutrition, des maladies auto-immunes et le cancer.

 

Les grains sont légèrement acides; donc, théoriquement, ils peuvent entraîner une perte de minéraux, dont le calcium, dans le corps. (La charge d'acide relative des grains est d'environ +1, par rapport aux charges d'acides très élevées du fromage +10, du poisson +9,3, du poulet +7 et de la viande rouge +6,3 ). Les recherches montrent que les grains n'augmentent pas de perte de calcium, et les populations consommant des grains, tels que les japonais et les chinois, ont des taux d'ostéoporose très faibles.

 

Les allergies alimentaires au blé et au maïs se produisent pour moins d'1% de la population, mais les allergies au riz sont très rares; c'est la raison pour laquelle le riz est un aliment accepté dans les régimes d'élimination visant à tester et traiter les allergies alimentaires. 

 

Les champignons sur les céréales vous empoisonneront—donc ne mangez pas d'aliments avariés

 

En réalité : les aflatoxines sont des toxines d'origine naturelle qui sont produites par de nombreuses espèces d'aspergillus, un champignon. Les champignons produisant des toxines se développent quand les grains pourrissent dans les entrepôts. Les aflatoxines sont toxiques et cancérigènes. De hauts niveaux d'exposition aux aflatoxines peuvent produire la nécrose aiguë des tissus, la cirrhose et le cancer du foie. Ce problème potentiel et sérieux devrait nous amener à éviter les grains avariés. Faire bouillir et cuire à l'autocuiseur réduisent l'activité de cette toxine.

 

Vous allez devenir dépendant aux grains—Oui !

 

En réalité : tout comme vous êtes devenu dépendant à l'eau et l'oxygène de l'air. Le corps humain est conçu pour savourer et être rassasié par les hydrates de carbone—les sucres simples et les glucides complexes (féculents)—pas étonnant puisque cette substance est le combustible qui nous est destiné. Considérez que le bout de nos langues a des papilles pour le goût sucré. Nous sommes conçus pour rechercher et savourer cette saveur. Il n'y a pas de capteurs semblables sur nos langues pour les matières grasses ou les protéines. (Un chat a des papilles pour les protéines.) 

 

Une fois consommés, les glucides provoquent des changements dans les hormones du corps et la chimie du cerveau, aboutissant à la satisfaction de l'appétit—notre récompense d'avoir mangé correctement. L'échec d'avoir mangé suffisamment de glucides, chez les gens qui consomment du bœuf, du poulet, du poisson et du fromage, qui ne contiennent presque pas d'hydrates de carbone, les poussent à vouloir des sucres, ce qui peut amener certaines personnes à conclure qu'ils sont dépendant aux hydrates de carbone. 

 

Nutrition supérieure dans les grains

 

Les grains sont issus des graines d'herbes. Ils contiennent toute l'énergie (amidon), les protéines et les minéraux nécessaires pour faire germer un semis, par conséquent, ils sont intrinsèquement nutritifs. Les grains ne contiennent pas de cholestérol, sont faibles en gras, et sont riches en fibres alimentaires. Bien que les grains soient faibles en gras, ils sont bien fournis en types de gras (linolénique et acide linoléique) qui sont essentiels pour notre santé. Les composants dans les grains répondent facilement à nos besoins nutritionnels, sauf pour les vitamines A et C. Donc, les gens ne peuvent pas vivre uniquement des grains; Ils doivent également inclure un fruit et/ou un légume vert ou jaune pour fournir ces deux vitamines essentielles. (En revanche, les légumes, comme les pommes de terre et patates douces fournissent tous les nutriments nécessaires et peuvent servir de sources de nourriture à elles seules).

Écrire commentaire

Commentaires: 0